FAQ elec calc

FAQ

Calcul

Nombre de conducteurs par phase et groupement

Lorsque vous avez besoin de mettre plusieurs conducteurs par phase sur une canalisation, vous devez renseigner le groupement de câble en conséquence.

Il faut considérer qu’il y a autant de circuit dans le cheminement que de câbles par phase.

groupement câbles

Nombre de conducteurs par phase et groupement

Nombre de conducteurs par phase et groupement

Transfo HT/BT avec une licence sans module HT

Si votre licence ne possède pas de module HT, vous avez la possibilité d’insérer un élément composite intégrant l’alimentation HT et le transfo.

Transfo HT/BT avec une licence sans module HT

Vous trouverez le détail du transfo sur l’onglet jaune affiché à la sélection de celui-ci.

Vous trouverez le détail du transfo sur l’onglet jaune affiché à la sélection de celui-ci.

Vous pourrez y régler les paramètres de votre alimentation HT ainsi que les saisies avancées du transfo (Régime de neutre, Prise de terre….).

 

Contrainte thermique trop importante sur le conducteur de phase

Les contraintes thermiques des conducteurs sont vérifiées par rapport à l’énergie limitée par la protection. Cette limitation d’énergie est lue sur une courbe fournie par les fabricants ce qui oblige à mettre une référence sur la protection pour avoir cette courbe.

Courbe de limitation

 

Comment passer d’un circuit TNC à un circuit TNS

TNC à TNS

Le changement se fait sur le répartiteur en affichant l’onglet des saisies centralisées

TNC à TNS

 

Comment mettre un neutre réduit sur une canalisation

– Le THD doit être inférieur à 15% pour réduire le neutre

THD inférieur à 15%

– Le réglage du neutre de la protection doit être réduit en conséquence

neutre réduit

La tension de contact (100000V) est susceptible de dépasser 810V

La tension de contact dépend de deux paramètres :

1- Type de réseau HT

Tension de contact

Type réseau HT

2- La valeur de la prise de terre du transfo.
Par défaut cette valeur est fixée à 100 ohms, vous devez renseigner la valeur réelle de votre prise de terre.

Pour des réseaux Souterrain à neutre faiblement impédant -1000A   la valeur de prise de terre doit être inférieur à 1 ohm.

Section « Cas non traité dans les tableaux de courant admissibles de la norme »

cas non traité

Les sections de câbles sont déterminées à l’aide des tableaux de courants admissibles donnés par la norme utilisée.
En fonction du mode de pose, les courants sont donnés jusqu’à une certaine section.

Les modes de pose Caniveaux et Enterrés n’indiquent des courant que jusqu’à 300mm².
Si la section estimée est supérieure à 300mm², ce message sera affiché.

Certains câbles avec isolation PVC peut être limités en section.

Exemple de tableau :

 

Courant admissible

 

En augmentant le nombre de conducteur par phase, il est possible d’obtenir des sections présentes dans le tableau

La protection surcharge doit être située en amont d’un câble en environnement BE2 (§ 422.1.6)

Extrait norme NF C 15-100/A2 Novembre 2008

422.1.6 Les canalisations qui alimentent ou traversent de tels locaux doivent être protégées contre les surcharges et contre les courts-circuits par des dispositifs situés en amont du local concerné.

Les canalisations qui ont leur origine dans ces locaux doivent être protégées contre les surcharges et contre les courts-circuits par des dispositifs situés à l’origine de ces circuits.

Ceci ne s’oppose pas à la mise en œuvre complémentaire de dispositifs différentiels de courant différentiel-résiduel égal à 300 mA.

Des câbles à gaine métallique sont recommandés. Ces gaines métalliques devront être reliées au conducteur de protection (§ 422.1.7)

Extrait norme NF C 15-100/A2 Novembre 2008

422.1.7 Les circuits terminaux de ces locaux doivent être protégés contre les défauts d’isolement, à l’exception de ceux réalisés en canalisations préfabriquées :

  1. a) en schéma TN ou TT, par des dispositifs à courant différentiel résiduel de courant différentiel-résiduel assigné au plus égal à 300 mA conformément à 2.3.3 et aux normes appropriées.

Si un défaut résistif peut entraîner un risque d’incendie, par exemple chauffage en plafond par films chauffants, le courant différentiel-résiduel assigné doit être au plus de 30 mA.

  1. b) en schéma IT, par un contrôleur permanent d’isolement avec alarme sonore et/ou visuelle.

Une instruction appropriée doit indiquer, que lors d’un premier défaut sur l’un des circuits d’un local BE2, il doit être procédé à la coupure manuelle de ce circuit.

Ceci ne s’oppose pas à la mise en œuvre complémentaire de dispositifs différentiels de courant différentiel-résiduel égal à 300 mA.  

Seuil différentiel trop élevé (maxi 300mA) en amont d’un récepteur en BE2 (§ 422.1.7)

Extrait norme NF C 15-100/A2 Novembre 2008

422.1.7 Les circuits terminaux de ces locaux doivent être protégés contre les défauts d’isolement, à l’exception de ceux réalisés en canalisations préfabriquées :

  1. a) en schéma TN ou TT, par des dispositifs à courant différentiel résiduel de courant différentiel-résiduel assigné au plus égal à 300 mA conformément à 2.3.3 et aux normes appropriées.

Si un défaut résistif peut entraîner un risque d’incendie, par exemple chauffage en plafond par films chauffants, le courant différentiel-résiduel assigné doit être au plus de 30 mA.

  1. b) en schéma IT, par un contrôleur permanent d’isolement avec alarme sonore et/ou visuelle.

Une instruction appropriée doit indiquer, que lors d’un premier défaut sur l’un des circuits d’un local BE2, il doit être procédé à la coupure manuelle de ce circuit.

Ceci ne s’oppose pas à la mise en œuvre complémentaire de dispositifs différentiels de courant différentiel-résiduel égal à 300 mA.  

Environnement BE3

Extrait norme NF C 15-100/A2 Novembre 2008

La protection surcharge doit être située en amont d’un câble en environnement BE3 (§ 424.9)         

424.9 Les canalisations qui alimentent de tels emplacements doivent être protégées contre les surcharges et contre les courts-circuits par des dispositifs situés à l’origine de ces circuits.

Absence de protection différentielle en amont d’un récepteur en BE3 (§ 424.10)

424.10 Les canalisations doivent être protégées contre les défauts d’isolement :

  1. a) en schéma TN ou TT, par des dispositifs à courant différentiel résiduel de courant différentiel-résiduel assigné au plus égal à 300 mA.
  2. b) en schéma IT, par un contrôleur permanent d’isolement avec alarme sonore et/ou visuelle. Une instruction appropriée doit indiquer, que lors d’un premier défaut sur l’un des circuits d’un local BE3, il doit être procédé à la coupure manuelle de ce circuit.

424.11 Les conducteurs PEN ne sont pas admis.

Une liaison équipotentielle supplémentaire est nécessaire en environnement BE3 (§424.12).

424.12 Des liaisons équipotentielles doivent être réalisées entre les masses et les éléments conducteurs étrangers aux installations électriques (éléments métalliques de la construction, armatures du béton, canalisations métalliques, appareils non électriques, etc.).

Les liaisons entre masses peuvent être réalisées par leurs conducteurs de mise à le terre, si le cheminement de ces conducteurs est proche de la plus courte distance entre les masses.

Les éléments métalliques sous protection cathodique et les enveloppes des matériels à sécurité intrinsèque peuvent ne pas être raccordés à la liaison équipotentielle.

Protection pour les bornes IRVE (RGIE)

Extrait norme RGIE – 2020

Absence de protection différentielle en amont d’un IRVE (IEC 60364-7-722 § 411.3)

Au moins une prise IRVE n’a pas de protection différentielle individuelle en aval de ce répartiteur (IEC60364-7-722 § 411.3)

Chaque point de connexion en courant alternatif doit être protégé individuellement par un dispositif à courant différentiel résiduel (DDR) avec un courant résiduel de fonctionnement assigné ne dépassant pas 30mA.

Le différentiel doit être de type B (IEC 60364-7-722 § 531)

Dans le cas où la borne de recharge VE est équipée d’un socle de prise de courant ou d’une prise mobile de véhicule conforme à l’IEC 62196 (toutes les parties), des mesures de protection contre le courant de défaut en courant continu doivent être prises, sauf lorsqu’elles sont assurées par la borne de charge pour VE. Les mesures appropriées pour chaque point de connexion doivent être les suivantes :

  • L’utilisation un DDR de type B ; ou
  • L’utilisation d’un DDR de type A conjointement avec un dispositif de détection de courant résiduel continu conforme à l’IEC 62955 ; ou
  • L’utilisation d’un DDR de type F conjointement avec un dispositif de détection de courant résiduel continu conforme à l’IEC 62955.

Les DDR doivent être conformes à l’une des normes suivantes : IEC 61008-1, IEC 61009-1, IEC 60947-2 ou IEC 62423.

La section choisie pour les conducteurs de phase est inférieure au minima normatif (RGIE I §5.2.1.2)

Extrait norme RGIE – 2020

Les canalisations électriques sont choisies en fonction des influences externes présentes et en fonction des caractéristiques de l’installation (tension, courant, puissance, compatibilité…).

Pour les canalisations électriques qui ne font pas partie intégrante d’une machine ou d’un appareil électrique, l’emploi de conducteurs isoles d’une section inferieure a 2,5 mm2 est interdite.

Toutefois, des exceptions sont admises pour les conducteurs des canalisations électriques reprises dans le tableau 5.1.

Tableau 5.1. Canalisations électriques pour lesquelles les conducteurs peuvent avoir une section inferieure a 2,5 mm²

Dans les installations domestiques, chaque appareil ou machine (mobile) à poste fixe d’une puissance nominale supérieure ou égale à 2600 W est alimenté séparément par un circuit exclusivement dédié.

Le lave-linge, le lave-vaisselle, le sèche-linge, la cuisinière électrique, la taque de cuisson électrique et le four électrique sont aussi alimentés séparément par un circuit exclusivement dédié. Les appareils d’un chauffage électrique à poste fixe sont alimentés par un ou plusieurs circuits exclusivement dédiés.

La section des canalisations électriques, qui sont destinées à alimenter ces appareils ou machines électriques, est choisie en fonction de la puissance de ces appareils ou machines électriques.

La protection surcharge doit être située en amont d’un câble en environnement BE2 (RGIE I §4.4.3.3)

Extrait norme RGIE – 2020

Le dispositif protégeant une canalisation électrique contre les surcharges peut toutefois être placé sur le parcours de cette canalisation électrique si la partie de canalisation électrique comprise entre le changement de section, de nature, de mode de pose ou de constitution d’une part, et le dispositif de protection d’autre part, répond aux conditions suivantes:

– la partie de canalisation électrique ne comporte ni dérivation, ni prise de courant;

– si la longueur est au plus égale à 3 mètres, elle est réalisée de manière à réduire au minimum le risque d’un court-circuit et elle n’est pas placée à proximité de matières combustibles; si la longueur est supérieure à 3 mètres, elle est protégée contre les courts-circuits.

A l’exception des installations situées dans les locaux ou emplacements avec les influences externes BE2 ou BE3 ou CA2…

Protection complémentaire en environment BE2

Extrait norme RGIE – 2020

Absence de protection différentielle en amont d’un récepteur en BE2 (RGIE I §4.3.3.6)

En l’absence d’un différentiel 300mA, une liaison équipotentielle supplémentaire est nécessaire en environnement BE2 (RGIE I §4.3.3.6)

Le schéma TN-C est interdit dans les lieux caractérisés par les influences externes BE2 et/ou BE3 et/ou CA2.

Dans les lieux caractérisés par les influences externes BE2 et/ou CA2, il est admis que le tableau principal de manœuvre et de répartition dans ces lieux soit alimenté en schéma TN-C.

Dans les lieux caractérisés par les influences externes BE2 et/ou BE3 et/ou CA2, les circuits basse tension sont protégés par un dispositif de protection à courant différentiel résiduel dont le courant différentiel est inférieur ou égal à 300 mA. Le temps maximal de retard du différentiel autorisé est indiqué dans le tableau 4.9.

 

 

En schéma IT, lorsque la coupure automatique constitue un risque plus élevé du point de vue de la sécurité que le risque du a la présence de courants de défaut ou de courant de défauts a la masse, un contrôleur d’isolement est prévu et raccorde a un système adéquat de signalisation. Des mesures organisationnelles sont prises pour remédier immédiatement a l’état dangereux signale.

En schéma TN-S, il est toléré de ne pas mettre de dispositif de protection a courant différentiel résiduel pour les circuits basse tension pour autant:

– qu’une liaison équipotentielle supplémentaire soit installée avec dans ce cas-ci une section minimale de 10 mm2; et

– que les points de raccordement de la liaison équipotentielle supplémentaire a une masse soient visibles de l’extérieur.

Environnement BE3 (RGIE)

Extrait norme RGIE – 2020

Absence de protection différentielle en amont d’un récepteur en BE3 (RGIE I §7.102.9.2)

L’usage du schéma TT est interdit dans un environnement BE3 classé Zone 0 ou Zone 20 (RGIE I §7.102.9.2)

Sous-section 7.102.9.2. Courants de fuite ou de défaut

En ce qui concerne les courants de défaut ou de fuite, les mesures suivantes sont prises:

  • a) l’utilisation d’un schéma de réseau TN-C est interdite dans n’importe quelle zone présentant un danger d’explosion;
  • b) l’utilisation d’un schéma de réseau TT est interdite dans les zones 0 et 20 et admise dans les zones 1, 2, 21 et 22 moyennant l’application d’un dispositif de protection à courant différentiel résiduel.

Le courant de fonctionnement du dispositif de protection a courant différentiel résiduel est déterminé selon les règles de l’art avec une valeur maximum de 300 mA et un temps de déclenchement non retardé;

  • c) en cas d’utilisation d’un schéma de réseau TN-S celui-ci est protégé dans n’importe quelle zone par l’application d’un dispositif de protection à courant différentiel résiduel. Le courant de fonctionnement du dispositif de protection à courant différentiel résiduel est déterminé selon les règles de l’art avec une valeur maximum de 300 mA et un temps de déclenchement non retarde.

En schéma TN-S, il est toléré de ne pas mettre de dispositif de protection à courant différentiel résiduel pour les circuits basse tension pour autant:

– qu’une liaison équipotentielle supplémentaire soit installée avec dans ce cas-ci une section minimale de 10 mm2; et

– que les points de raccordement de la liaison équipotentielle supplémentaire a une masse soient visibles de l’extérieur.

  • d) en cas d’utilisation d’un schéma de réseau IT, l’installation électrique est contrôlée dans n’importe quelle zone par un dispositif de contrôle d’isolement qui, lors du premier défaut d’isolation faisant baisser le niveau d’isolement au-dessous du niveau admis:

– déclenche instantanément l’alimentation électrique dans les zones 0 et 20;

– signale immédiatement le défaut lorsque le niveau d’isolation, à la tension assignée, diminue en-dessous d’une résistance d’isolation de 50 W/V dans les zones 1, 2, 21 et 22.

 

Une liaison équipotentielle supplémentaire est nécessaire en environnement BE3 (RGIE I §7.102.9.3)

Sous-section 7.102.9.3. Egalisation des potentiels

Les masses et les parties conductrices étrangères disposées dans des emplacements dangereux doivent être raccordées a une liaison équipotentielle supplémentaire.

Les masses du matériel à sécurité intrinsèque ne doivent pas nécessairement être raccordées a la liaison équipotentielle, sauf si les prescriptions d’installation du matériel l’obligent.

La liaison équipotentielle supplémentaire (voir sous-section 4.2.3.2.) répond aux exigences de la sous-section 5.4.4.2. en ce qui concerne la réalisation.

Une liaison équipotentielle supplémentaire est nécessaire en environnement BB2 (RGIE)

Une liaison équipotentielle supplémentaire est nécessaire en environnement BB2 

Sous-section 7.1.4.4. Liaisons équipotentielles supplémentaires (Lieux contenant une baignoire ou une douche)

Une liaison équipotentielle supplémentaire (voir sous-section 4.2.3.2.), réalisée conformément aux dispositions de la sous-section 5.4.4.2., relie tous les éléments conducteurs étrangers et les masses du matériel électrique situé dans les volumes 0, 1, 1bis, 2 et 3 à l’exception:
– des masses du matériel électrique à très basse tension de sécurité;
– des canalisations non-électriques en matière isolante;
– des radiateurs alimentés par des canalisations non-électriques en matière isolante.

Sous-section 7.2.3.4. Liaison équipotentielle supplémentaire (Piscines)

Une liaison équipotentielle supplémentaire (voir sous-section 4.2.3.2.), réalisée conformément aux dispositions de la sous-section 5.4.4.2., relie tous les éléments conducteurs étrangers et les masses simultanément accessibles du matériel électrique situé dans les volumes 0, 1 et 2 à l’exception des masses du matériel électrique à très basse tension de sécurité.

 

 

Gestion des transformateurs en parallèle

La gestion des transformateurs en parallèle dans elec calc™ fait appel à un moteur de calcul spécifique nommé GRID 1, pour activer ce moteur il suffit de suivre les étapes suivantes :

Sélectionner la mise en parallèle dans la rubrique Accueil :

Activer le traitement des mises en parallèle :

La mise en parallèle est activée vous pouvez continuer la conception de votre installation :

 

 

 

 

Câbles en parallèle et disposition symétrique

Extrait norme NF C 15-100/A2 Novembre 2008

523.6 Câbles en parallèle

Lorsque plusieurs câbles sont réunis en parallèle sur une même phase, ils doivent être de même nature, de même section, de longueur sensiblement égale et ne doivent comporter aucune dérivation sur leur parcours.

D’une manière générale, il est recommandé de mettre en œuvre le moins possible de câbles en parallèle. Dans tous les cas, leur nombre ne doit pas dépasser quatre. Au-delà, il y a lieu de préférer la mise en œuvre de canalisations préfabriquées. En effet, la mise en parallèle de nombreux câbles entraîne une mauvaise répartition du courant pouvant conduire à des échauffements anormaux.

Disposition symétrique:

Un facteur supplémentaire dit de symétrie fs, applicable aux courants admissibles, est introduit pour cette mise en œuvre.

Les dispositions symétriques recommandées sont les suivantes :

a)  deux câbles par phase avec ou sans câble de neutre

b)  4 câbles par phase et câble de neutre

Le non-respect des conditions de symétrie indiquées dans le cas de 2 et 4 câbles par phase ou l’utilisation de 3 câbles par phase impose l’utilisation d’un coefficient fs égal à 0,8.

L’application du coefficient de symétrie fs ne dispense pas de la prise en compte du groupement ; ainsi, lorsqu’un circuit est constitué de plusieurs câbles monoconducteurs par phase, il y a lieu de prendre en compte autant de circuits que de câbles par phase.

Dans le cas de câbles multiconducteurs, leur mise en parallèle implique un facteur de symétrie fs = 1 quel que soit le nombre de câbles en parallèle.

Installation

Déplacer la schémathèque d’une machine à l’autre.

Si vous êtes amené à changer de PC, vous avez la possibilité de récupérer votre schémathèque pour la mettre sur votre nouvelle machine.

Vous devez pour cela, copier le répertoire « Stocks » se trouvant dans le chemin suivant :

C:\ProgramData\elec calc 2020\Data\Stocks

Et le coller dans le même chemin sur votre nouvelle machine.

Cette manipulation écrasera et remplacera la schémathèque de la nouvelle machine.

Interface

Poursuivre un répartiteur sur un autre onglet

Vous avez la possibilité d’utiliser des fonds de plan sur votre synoptique afin de modéliser vos différents tableaux sur plusieurs onglets.

Un même répartiteur peut être représenté sur ces différents onglets.

  • Sélectionnez le répartiteur et faites un clic droit
  • Poursuivre un répartiteur sur un autre onglet

 

Comment ouvrir un fichier .trc elecCalc Classic sur eleCalc 2020

Les fichiers trc doivent être au préalable exportés au format eci depuis elec calc Classic
Vous devez utiliser la version 3.8.2.9 pour faire votre export

  • Ouvrir le fichier trc dans elec calc Classic
    Exporter le fichier au format eci

exporter trc

  • Importer le fichier eci dans elec calc™ 2020

Importer trc

Certains textes ou fenêtres sont tronqués sous Windows 7

Le paramètre permettant d’agrandir les textes doit être réglé sur 100%

Paramètre d'affichage

Texte plus grand

Affichage Windows 100%

Protection

Le service TSI a cessé de fonctionner ou n’est pas accessible ou on a forcé votre déconnexion

Le service TSI a cessé de fonctionner ou n'est pas accessible ou on a forcé votre déconnexion

* Vérifier les pares-feux, sur les machines client et serveur (y compris le pare-feu Windows).
Les ports TCP suivants doivent être ouverts pour permettre la connexion entre elecCalc et le serveur de licence :

6666 et 10050 à 10060

(La largeur de la plage doit correspondre au nombre de connexions simultanées sur le serveur de licences, en d’autres termes, aux nombres de licences)

Si les ports 10050 à 10060 ne sont pas ouverts, elecCalc ne recevant aucune réponse du serveur considère que le service ne fonctionne pas.

Vous pouvez également mettre à jour le serveur et gestionnaire de licence en téléchargeant le patch à cette adresse :

https://dl.trace-software.com/dl/frk/updates/TSI_Protect.exe

Protection inactive

Protection inactive

Vérifier, dans le gestionnaire de licence, (sur votre machine ou sur le serveur distant pour les licences réseaux) que la licence est bien présente et active.
Si la licence n’est pas active, activez-la depuis le menu :

Réactivation par mail

Si vous avez des restrictions sur votre connexion internet (proxy…), faites une activation par mail :

Réactivation par internet

Vous pouvez télécharger la documentation de gestion des licences ci-dessous :
https://dl.trace-software.com/dl//frk/docs/ManagingLicense/Managing_License_Elec_Calc_FR.pdf

Il vous reste x jours avant l’expiration de votre licence. x jours avant réactivation

Il vous reste x

L’activation d’une licence est valable pour une durée de 365 jours ou bien 60 jours à l’achat de cette licence. A la fin de cette période, il est nécessaire de réactiver la licence depuis le gestionnaire de licence.

Réactivation par mail

Si vous avez des restrictions sur votre connexion internet (proxy…), faites une activation par mail :

Réactivation par internet

Vous pouvez télécharger la documentation de gestion des licences ci-dessous :

https://dl.trace-software.com/dl//frk/docs/ManagingLicense/Managing_License_Elec_Calc_FR.pdf

Activation de licence par mail

Dans la majorité des cas, le gestionnaire de licences d’elec calc™ permet d’activer la licence directement par internet. Il arrive parfois que la machine hébergeant le serveur de licences n’ait pas accès à internet ou ne soit raccordée au travers d’un proxy, ce qui empêche la connexion avec les serveurs d’activation Trace Software.

activation mail 1

L’activation doit alors être réalisée par mail (échange de codes)

  • Sélectionnez votre licence
  • Allez sur le menu « Activation, Générer un email … »
    Générer email
  • Si votre machine dispose d’un compte messagerie, vous pouvez directement générer le
    mail en cliquant sur :
    Générer email
    Si vous utilisez un webmail, utilisez le bouton « Copier le texte » afin de le coller dans le corps de votre mail. Vous pouvez également enregistrer un fichier texte pour le transférer sur une  autre machine.
    Générer txt
  • Le mail doit être envoyé à l’adresse : register@trace-software.comLe code doit être inséré dans le corps du mail (pas de fichier txt en pièce jointe).
  • Vous recevrez dans la minute suivante, un mail contenant un code d’activation :
    activation mail 5
  • Ce code doit être copié et collé dans le menu :
    Saisie des codes
  • Votre licence sera activée.
    activation mail 7
Protection pour les bornes IRVE :

Protection complémentaire :

Chaque point de connexion dédié à la charge des véhicules électriques ou véhicules hybrides rechargeables doit être protégé individuellement par un dispositif de protection à courant différentiel-résiduel (DDR) au plus égal à 30 mA.

Le choix du DDR

– en monophasé, au moins du type A ou F.

– en polyphasé, de type B ou au moins de type A ou F associé à un dispositif approprié qui assure la coupure de l’alimentation lorsque le courant de défaut en continu est supérieur à 6 mA. Ce dispositif doit être conforme à l’IEC 62955.

Courant assigné du disjoncteur :

Le choix du courant assigné du disjoncteur en fonction du courant assigné du socle de prise de courant ou de la borne, la protection de surcharge est réglée  à un seuil supérieur ou égal à 1.25 Ib :

Source :

NF C 17-200 £ 722

UTE C 15-722

IEC 61851-21

EV-READY 22 Janvier 2018

Référence

Référence de disjoncteurs Tarif Bleu

Aujourd’hui elec calc n’intègre pas les références des disjoncteurs de branchement car fournies par Enedis (installations BT inférieures à 36kVA) pour une conformité à la NF C14 100 (Norme non gérée par elec calc)

Ce disjoncteur est effectivement représenté pour information sur la page spécifique associée à l’alimentation BT type « tarif bleu » mais n’est pas contrôlé.

Cependant, si vous souhaitez modéliser votre installation à partir d’une “Alim BT privée”, il vous est possible d’intégrer vos propres références dans le catalogue utilisateur et modéliser les courbes de déclenchement pour une étude de sélectivité.

Pas de filiation en tarif jaune

Schneider Electric donne des tables de filiations supplémentaires pour les installations à puissance surveillée (tarif jaune). Ces tables sont en cours d’intégration dans notre catalogue.

Vous avez néanmoins la possibilité de gérer cette filiation dans votre catalogue utilisateur en vous référant aux tables Schneider.

  • Sur votre protection aval, accédez à la fiche produit de la protection
    Tarif jaune
  • Importer la référence voulue en décochant le filtre « Pouvoir de coupure »
    Tarif jaune
  • Mettez un suffixe  TJ à votre référence (uniquement valable en tarif jaune)
    Tarif jaune
  • Ajoutez la filiation avec la protection amont
    Tarif jaune

    Votre référence sera validée par filiation
    Tarif jaune

Impossible de valider une référence 1P+N

ref 1P+N

La polarité du circuit et de la protection est donnée par le récepteur. Vous devez obligatoirement mettre un récepteur en aval de la protection.

ref 1P+N

Références de disjoncteurs Tarif Bleu

Aujourd’hui elec calc n’intègre pas les références des disjoncteurs de branchement car fournies par Enedis (installations BT inférieures à 36kVA) pour une conformité à la NF C14 100 (Norme non gérée par elec calc)

Ce disjoncteur est effectivement représenté pour information sur la page spécifique associée à l’alimentation BT type « tarif bleu » mais n’est pas contrôlé.

Cependant, si vous souhaitez modéliser votre installation à partir d’une “Alim BT privée”, il vous est possible d’intégrer vos propres références dans le catalogue utilisateur et modéliser les courbes de déclenchement pour une étude de sélectivité.